La puissance crête, niveau facile

14 octobre 2020
Puissance maximale, puissance nominale, puissance crête... autant de données un brin compliquées que, pourtant, vous allez retrouver sur la fiche technique d'un panneau photovoltaïque. Il est tout à fait normal d'être perdu si on ne connaît pas la fonction de toutes ces informations. Mais elles sont indispensables pour bien choisir son panneau solaire, elles ainsi que d'autres qui peuvent orienter votre achat. Nous allons vous aider à comprendre, le tout, sans mal de tête à la clé.

Donc, c'est quoi la puissance crête ?

Dans le photovoltaïque, on peut recenser plusieurs types de puissance :

  • la puissance nominale ;
  • la puissance maximale ;
  • et la fameuse puissance crête.

Attention, ici il faut suivre :

La puissance crête (notée kWc pour les installations en toiture) s'appelle également la puissance nominale, qui désigne la puissance maximale. En somme le rendement électrique maximum que peut produire votre panneau.

Mais alors, c'est la même chose ! C'est simple, non ?

Non. Car il y a une petite subtilité tout de même. Il arrive que dans des conditions bien spécifiques (et assez rares, mais c'est bien d'en parler), la puissance maximale dépasse la puissance crête. Le panneau fournit plus que ce qu'il devrait, en tout cas en théorie.

C'est le cas dans certaines zones, comme en altitude, où la puissance maximale peut être supérieure à la puissance crête. Cela reste exceptionnel. En pratique, le rendement de votre panneau photovoltaïque dépendra de divers facteurs.

Car oui, si la puissance crête est calculée avec des conditions standards, dans la réalité, ces paramètres ne sont pas toujours remplis, loin de là. C'est bien normal, nous ne vivons pas dans un laboratoire. Nous sommes confrontés aux éléments matériels (toiture, bâtiments alentours), mais aussi naturels (nuages, saisons).

Pour établir la puissance crête, les fabricants testent le matériel dans ces conditions :

  • La température des panneaux à 25 degrés ;
  • Une irradiation solaire de 1000 W/m2 ;
  • Un rayonnement solaire qui traverse 1,5 fois l'épaisseur d'une couche atmosphérique.

Autant dire que ces situations ne sont pas réunies dans la vie. Le mieux que l'on pourra obtenir sera dans une région ensoleillée, avec un panneau installé convenablement.

D'où la question :

Pourquoi calculer la puissance crête d'un panneau photovoltaïque ?

Plus un panneau sera puissant, plus il peut fournir du courant électrique continu (transformé en alternatif grâce à un onduleur).

La puissance crête vous permettra de savoir si la puissance d'un panneau solaire est adaptée à votre logement et vos habitudes de vie, surtout si vous souhaitez passer en autoconsommation solaire, mode de vie que nous verrons dans un autre article.

Vous devez donc définir vos besoins en électricité. Et ce n'est pas si compliqué d'obtenir une estimation.

En revanche, c'est un peu fastidieux, et peut-être un peu imprécis. Le mieux reste, si vous souhaitez investir dans l'énergie solaire, est de faire appel à un professionnel.

Une fois que vos besoins sont définis, vous pourrez vous tourner vers un panneau photovoltaïque dont la puissance maximale sera suffisante et qui sera également adapté aux réalités du terrain (pente, soleil, ombre).

Et le facteur de charge dans tout ça ?

Le quoi ? Le facteur de charge. Autre formule que vous pouvez éventuellement rencontrer lorsque vous commencez à vous renseigner sur le solaire.

Encore un terme indigeste allez-vous dire. Eh bien oui et non. Oui, car il reste technique, et non parce qu'on va aussi vous l'expliquer. Vous allez voir, tout est lié.

Donc, ce facteur de charge, c'est quoi exactement et surtout, à quoi il sert ?

Grâce à lui, vous allez pouvoir connaître la rentabilité d'un panneau solaire. Le facteur de charge est tout simplement le ratio entre l'énergie qu'un panneau solaire produit (appelé également unité de production) sur une période donnée et l'énergie qu'il aurait produit sur cette même période en fonctionnant à puissance nominale.

En France, ce ratio tourne autour de 13. Mais c'est une moyenne. Il est évident qu'il augmente si on se trouve dans le sud où le taux ensoleillement est beaucoup plus important. Et là aussi, il faut prendre en compte la pose qui doit être faite de manière à exploiter au mieux l'énergie solaire.

Pour résumer, tous ces termes techniques ne sont en réalité que des indicateurs quant au rendement de votre panneau solaire. Ils vous serviront à choisir ce qui vous convient. De plus, et cela est très important, la puissance crête est déterminante pour obtenir des aides de l'état, dont nous parlons ici.

Pour vous aider à estimer vos besoins électriques, nous vous conseillons vivement de faire appel à un artisan agréé, qui sera plus précis et que vous pourrez trouver près de chez vous via ce formulaire. Ce dernier saura vous conseiller, aussi bien sur le rendement dont vous aurez besoin, mais aussi sur la pose de votre panneau photovoltaïque.