Pompe à chaleur réversible ou climatiseur réversible ?

7 octobre 2020
Pompe à chaleur réversible, climatisation réversible… Autant de termes qui se mélangent et sont apparemment interchangeables. Pour le consommateur, dur de s’y retrouver et savoir quoi acheter quand on est partagé entre les performances du chauffage par aérothermie et l’envie de fraîcheur en été. Afin d’y voir plus clair, nous avons élaboré ce petit guide qui devrait vous aider.

Climatisation réversible ou pompe à chaleur réversible ?

Lorsqu’on parle de pompe à chaleur réversible, on peut souvent voir l’expression « climatisation réversible », faisant croire que c’est la même chose.

Or, cela ne concerne qu’un seul modèle de PAC : la pompe à chaleur air/air.

En effet, si les autres systèmes sont également réversibles, ils se contentent de transférer l’eau refroidie à un circuit.

Ce dernier va alimenter des radiateurs basse température ou un plancher chauffant. N’espérez pas perdre plus de cinq degrés dans ces conditions.

La PAC air/air, elle, va souffler de l’air froid, avec un rendu bien plus intéressant.

Source : 51 Studios Architecture

Fonctionnement et installation d’une climatisation réversible

La pompe à chaleur réversible fonctionne en inversant son circuit. En mode climatiseur, elle va aspirer l’air chaud de la maison et le rejeter dehors pour distribuer de l’air froid.

Cela est possible grâce à une vanne d’inversion posée sur le circuit qui se trouve dans l’unité principale.

La pompe à chaleur air/air distribue de l’air via des splits, ce qui apporte une sensation de chaleur ou de fraîcheur immédiate.

Vous pourrez installer des splits dans toutes les pièces (multi splits) de la maison et régler les températures voulues.

Mieux, le climatiseur réversible peut se mettre en mode automatique, évitant une trop grande différence entre la température intérieure et extérieure.

Notez aussi que ses performances, que ce soit en hiver ou en été, restent les mêmes (COP aux alentours de trois).

L’installation quant à elle est assez facile à réaliser. C’est tout simplement celle d’une pompe à chaleur aérothermique, que vous avons détaillé ici.

Rappelons que vous avez la possibilité de contacter un fabricant ou un installateur pour la poser, ce qui vous évitera bien des déconvenues.

Prix d’une pompe à chaleur réversible air/air

Un des gros atouts de la PAC air/air réversible, c’est son prix à l’achat et à l’installation.

Mais comme nous l’avons vu dans un article précèdent, vous ne pourrez pas prétendre aux aides de l’état.

La rentabilité sera donc plus longue que pour un autre modèle.

En revanche, en termes de confort thermique, vous avez tout à gagner que ce que soit pour l’hiver ou pour l’été.

Consommation d’un climatiseur réversible air/air

La consommation en aérothermie est bien moins grande qu’avec un système de chauffage central, c’est un fait.

Néanmoins, lorsque vous allez utiliser votre PAC air/air en été, vous allez consommer plus d’électricité qu’en hiver.

Cela reste beaucoup moins qu’un climatiseur classique, d’autant que si vous lissez la consommation sur l’année, la différence avec votre ancien mode de chauffage et de climatiseur reste flagrante.

Mais si vous souhaitez faire encore plus d’économies, il faut choisir une pompe à chaleur économique A++.

Vous pouvez également vous tourner vers un système Inverter qui s’autorégule pour éviter de fonctionner en surrégime ou sous-régime.

Si le coût est plus important à l’achat, la différence ne se voit plus après quelque temps d’utilisation.

Devez-vous opter pour une climatisation réversible ?

Tout le monde rêve d’un climatiseur quand il fait chaud. Et si on peut avoir une climatisation écologique, c’est encore mieux !

Mais la question que vous devez vous poser avant tout est : est-ce que la climatisation réversible va me fournir assez de chaleur l’hiver ? Vais-je devoir la coupler avec ma chaudière ?

Retenez ces deux paramètres :

  • La pompe à chaleur air/air est la seule à vraiment produire de la fraîcheur. Mais pas d’aides financières et moins bonnes performances en chauffage.
  • Les autres modèles réversibles se contentent de rafraîchir. En revanche, ils sont très performants pour l’hiver et bénéficient d’aides à l’installation.

Ici, vous allez devoir faire un choix entre un confort thermique l’hiver ou l’été. Et pour vous décider, voici les critères à approfondir :

Choix de la pompe à chaleur et région

C’est évidemment le point le plus important.

Un climatiseur n’aura pas la même priorité si l’on vit dans une région avec un climat doux, ou dans un endroit où l’hiver descend à -15 avec deux mois de véritable été.

L’isolation du logement est aussi à prendre en compte.

Radiateurs et climatisation réversible

Il est tout à fait possible pour une région froide de choisir une climatisation réversible, à condition d’avoir un chauffage d’appoint lorsque les températures sont trop basses.

Cela peut être votre mode de chauffage actuel qui viendra en renfort. Certes, vous ferez moins d’économies dans ce cas-là.

Cependant, il faut prendre en compte un facteur important : les étés sont de plus en plus chauds, et ce partout dans le monde.

Une climatisation réversible est à la fois bonne pour l’environnement (énergie renouvelable), économique (par rapport aux autres climatiseurs) et efficace.

Dès lors, pourquoi s’en passer et souffrir des canicules en espérant se rafraîchir avec des ventilateurs ?

Pour résumer, la climatisation réversible est donc parfaite pour des régions aux hivers doux et aux étés chauds.

Elle est très efficace quand il s’agit de refroidir et consommera moins qu’un autre système.

Dans les autres cas, vous aurez toujours la possibilité de vous servir de la PAC avec votre installation actuelle pour vous chauffer.

N’hésitez pas à demander conseil à un installateur qui saura vous guider et vous donner les meilleures informations pour votre habitation.

Article suivant