Comment atténuer le bruit d’une pompe à chaleur ?

7 octobre 2020
Afin de réaliser des économies et gagner en confort thermique, vous êtes tenté d’investir dans une pompe à chaleur à aérothermie. Seulement voilà, à force de vous renseigner, vous vous êtes rendu compte qu’une pompe à chaleur pouvait faire du bruit. Et cela, que ce soit une PAC air/air ou une PAC air/eau. En effet, le problème est le même dans les deux cas, puisque l’unité extérieure fonctionne de la même façon. Mais le bruit d’une pompe à chaleur n’est pas une fatalité. Il existe différents moyens pour le minimiser et s’éviter les nuits blanches ou les foudres de ses voisins.

Pourquoi une pompe à chaleur fait du bruit ?

Pour comprendre pourquoi une pompe à chaleur fait du bruit, il faut comprendre son fonctionnement.

Pour rappel, une pompe à chaleur aérothermique est composée d’au moins deux unités : l’unité extérieure qui va récupérer les calories (énergie), et une unité intérieure qui va transmettre l’air dans votre logement.

L’unité intérieure pose assez peu de problèmes. En effet, son niveau sonore se situe aux alentours de 20 décibels.

En revanche, l’unité extérieure est un peu plus bruyante.

En cause, le ventilateur qui sert à capter l’air ainsi que le compresseur qui comprime le fluide frigorigène.

Ils sont indispensables au bon fonctionnement de la PAC, mais peuvent être à la longue, assez agaçants.

gemsling - Flickr.com

Pompe à chaleur, aérothermie et bruit, une fatalité ?

De nos jours, les pompes à chaleur sont de plus en plus silencieuses et affichent un nombre de décibels raisonnables. Il y a deux raisons principales à cela.

La technologie pour lutter contre le bruit des pompes à chaleur

Tout d’abord les avancées technologiques. Grâce à la recherche, les fabricants élaborent des pompes à chaleur de moins en moins bruyantes.

Par exemple, certains châssis et ventilateurs sont conçus afin d’optimiser les flux d’air.

Les compresseurs sont également mieux isolés, les rendant de ce fait moins sonores.

En général, une PAC récente tourne aux alentours de 40 à 65 décibels.

Bien entendu, plus on monte en gamme, moins la PAC est bruyante.

Pompe à chaleur et norme

Ensuite, il y existe des normes que les pompes à chaleur doivent obtenir.

C’est le cas de la norme NF414, qui garantit non seulement sa performance, mais aussi le seuil des niveaux sonores.

Lors de l’achat, prenez garde à ce que votre pompe à chaleur soit bien certifiée pour être certain qu’elle ne dépasse pas les limites autorisées.

En effet, le bruit que peut émettre une pompe à chaleur peut gêner non seulement les occupants de la maison où elle est installée, mais aussi le voisinage.

Ce qui n’est pas sans créer des problèmes.

Que dit la loi sur les nuisances sonores générées par les pompes à chaleur ?

Le bruit d’une pompe à chaleur fait partie des désagréments qui, au regard de la législation en vigueur, constituent un trouble pour le voisinage.

Ainsi, si votre PAC gêne vos voisins, vous pouvez tomber sous le coup de la loi.

D’autant plus qu’une pompe à chaleur tourne nuit et jour, et même en été si vous avez choisi un climatiseur réversible.

Si après enquête, on constate que votre pompe à chaleur émet bel et bien un bruit dérangeant et répétitif, vous risquez d’écoper d’une amende et de devoir faire des travaux pour remédier au problème.

Autant prendre les devants et garder de bonnes relations avec vos voisins.

Comment diminuer le bruit d’une pompe à chaleur ?

Il existe trois raisons pour lesquelles une pompe à chaleur peut être gênante.

Tout d’abord, la PAC en elle-même peut avoir un nombre de décibels élevé.

Ensuite, l’installation peut avoir était mal faite et la PAC placée à un endroit qui n’est pas approprié.

Enfin, elle peut avoir un dysfonctionnement si le bruit devient plus fort soudainement.

Pompe à chaleur avec trop de décibels

Ici, le problème est plutôt simple à régler si vous n’avez pas encore investi.

En effet, il suffit de choisir une pompe à chaleur dîtes « silencieuse » (argument un peu abusif, on parlera plutôt de PAC moins bruyante).

Les décibels sont obligatoirement mentionnés sur l’étiquette, pensez à bien la lire, autant pour le bruit que pour les normes.

Bien entendu, plus grand sera votre budget, plus vous pourrez investir dans une PAC haut de gamme, donc moins bruyante.

L’installation de la pompe à chaleur

L’idéal est de faire appel à un installateur.

En effet, la PAC nécessite une certaine expertise pour être posée (et de toute manière, à cause du liquide frigorigène, vous devez faire appel à un moment ou un autre à un professionnel).

En premier lieu, l’installateur pourra placer la pompe à chaleur au meilleur endroit pour éviter que le bruit ne soit gênant pour vous et pour le voisin.

En pratique, et dans la mesure du possible, l’idéal est de placer la PAC hors de vue du visionnage et à une distance raisonnable.

Pour les habitants, il faut éviter la proximité des fenêtres et baies vitrées, ainsi que les murs des chambres, au profit de ceux d’une pièce borgne ou d’une salle de bain.

Si ce n’est pas faisable, on peut placer la PAC plus loin du mur sur un socle en béton, à environs à 10 cm de ce dernier. Pensez aux amortisseurs, qui évitent les vibrations.

De même, si le son émis est vraiment gênant malgré toutes ces précautions, il reste la possibilité d’installer un caisson acoustique.

Grâce à ce système, le bruit sera grandement réduit et vous pourrez profiter du calme.

Bien entretenir sa pompe à chaleur

Une des causes du bruit est un dysfonctionnement de la PAC. Cela peut être de simples déchets (feuilles, brindilles) qui se sont coincés dedans, ou un problème plus important.

Nettoyer l’unité extérieure et vérifier que rien n’empêche son bon état de marche assurent non seulement de la garder plus longtemps, mais préviennent aussi les bruits désagréables.

En somme, un nettoyage régulier rallonge son espérance de vie et préserve vos tympans.

En ce qui concerne un entretien annuel, rien ne vous y oblige.

Cependant, pour votre tranquillité d’esprit, une révision faite par un professionnel permettra d’éviter les pannes en repérant les éventuelles anomalies.

Dans tous les cas, un installateur est indispensable pour vous aider à l’installation. Lui seul saura comment poser la PAC, et surtout, où.

Le but étant qu’elle soit la plus performante possible, tout en évitant de déranger le voisinage et votre famille.

Article suivant