Pompe à chaleur réversible, la fraîcheur sans se ruiner

7 octobre 2020
Passer l’hiver bien au chaud sans culpabiliser pour l’environnement ni pour vos économies, c’est le principe même d’une pompe à chaleur. Mais n’aimeriez-vous pas pouvoir profiter de l’été sans suer à grosses gouttes au moindre mouvement et pouvoir dormir tranquillement au frais ? Si, n’est-ce pas ? Ne bougez plus, vous êtes au bon endroit. Vous étiez venu pour préparer l’hiver, on vous offre la possibilité de gagner en confort thermique en toutes saisons. Et voici comment.

Pompe à chaleur réversible, fonctionnement

Nous avons déjà vu qu’une pompe à chaleur, pour chauffer une habitation, puise les calories extérieures (air, sol ou eau) pour ensuite les transmettre au fluide frigorigène qui se mettra alors sur pression et va restituer la chaleur à l’intérieur.

Pour la climatisation, c’est l’inverse qui se passe. Enfin, presque. Là aussi, la pompe à chaleur va puiser les calories, mais à l’intérieur du logement grâce à l’inversion du cycle thermodynamique du fluide.

La PAC va donc produire du froid et rejeter la chaleur à l’extérieur.

Source : Fotolia

Quelles sont les pompes à chaleur réversibles ?

Tous les types de pompes à chaleur, quel que ce soit leur méthode de captation, peuvent être réversibles. Néanmoins, le principe de restitution n’est pas le même pour toutes, et certaines apporteront une sensation de fraîcheur plus importante que d’autres.

Les pompes à chaleur aérothermiques air/air

Les pompes à chaleur qui captent les calories dans l’air et utilisent des splits sont celles qui procurent le plus une sensation de fraîcheur. Le principe de fonctionnement de ces splits en est la cause. Ces derniers propulsent de l’air (chaud ou froid selon le mode choisi), qui rafraîchit plus facilement les pièces.

Pompes à chaleur réversibles et mode de diffusion

Si la PAC air/air donne de bons résultats en climatisation, il n’en est pas de même des autres modèles. En effet, les PAC air/eau, géothermiques et hydrothermiques fonctionnent un peu différemment. Ces dernières, au lieu de réchauffer ou refroidir l’air pour la distribuer ou l’évacuer, agissent directement sur l’eau du circuit de chauffage et transmettent la température voulue à des radiateurs ou à un plancher chauffant.

Ainsi, lorsqu’on cherche à refroidir son habitation par ce biais, on a moins cette sensation de fraîcheur et la climatisation est moins palpable, même si bien présente.

Efficacité d’une pompe à chaleur réversible

Les PAC sont des systèmes de chauffage efficaces et écologiques. En moyenne, pour un 1KW consommé, la PAC en restitue entre 3 et 4, selon le modèle (les PAC géothermiques et hydrothermiques ont le meilleur rendement, même s’il est possible d’avoir de très bons résultat avec la PAC air/air haut de gamme).

Ce rendement, on peut le trouver sur la fiche technique de l’appareil au moment de l’achat. Il s’agit du COP (Coefficient de performance).

Plus il est élevé, plus la pompe à chaleur est efficace (et accessoirement, cela donne aussi le droit aux aides de l’état). Voilà pour la partie chauffage.

Mais qu’en est-il pour la climatisation ?

Il se trouve que le rendu est moins puissant que pour un climatiseur classique. Mais là aussi, il est possible de se rendre compte de l’efficacité d’une pompe à chaleur réversible grâce au SEER.

Le SEER est l’acronyme de Social Energy Efficiency Ratio. C’est également un coefficient qui permet d’évaluer la performance d’une PAC en mode climatisation. Là encore, plus le chiffre sera haut, plus l’équipement sera efficace et, surtout, économique.

Prix d’une pompe à chaleur réversible

Difficile de dire combien une pompe à chaleur réversible peut coûter. Le prix va dépendre de plusieurs paramètres :

  • Le type de pompe à chaleur (aérothermie, géothermie) ;
  • le mode de diffusion (mono ou multisplit, gaines, radiateurs, plancher chauffant) ;
  • les travaux (faux plafond pour les gaines, capteurs dans le sol…).

En somme, on peut aussi bien trouver une pompe à chaleur moyen de gamme aérothermique pour 600 euros qu’une PAC à 6 000 euros.

Néanmoins, sachez qu’une PAC peut être éligible à toutes sortes d’aides : ma Prime Renov, l’écoprêt, le chèque énergie…

Et bonne nouvelle, ces aides sont cumulables, comme nous l’expliquons dans cet article. Vous pouvez donc faire baisser la facture finale assez facilement. Il faut également prendre en considération le rendement. Plus il est important, plus vite vous rentabiliserez votre pompe à chaleur.

Si vous souhaitez de plus amples renseignements, nous vous invitons à remplir le formulaire pour être mis en contact avec un professionnel agrée de votre région, qui saura répondre à votre interrogation.

Article suivant