Installation d'une PAC hydrothermique

9 juillet 2020
Cette fois c’est sûr, vous avez décidé de faire installer une pompe à chaleur hydrothermique pour votre domicile. Pour vous simplifier la tâche, nous vous proposons de découvrir dès maintenant les différentes étapes à respecter pour une installation de PAC eau-eau dans les règles de l’art. En suivant cette checklist, vous aurez la certitude d’un projet rondement mené.

Installation d’une PAC eau-eau : étape 1, l’étude préalable et les démarches administratives

L’étude préalable

Avant même de choisir le modèle de votre pompe à chaleur hydrothermique la toute première étape visant à l’installation de votre matériel sera de faire réaliser une étude préalable de faisabilité. Impossible à contourner, cette étude devra être réalisée par un hydrologue certifié. Mais que va faire ce dernier ?

Tout d’abord, il va se pencher sur la source d’eau que vous aurez choisie. Il calculera sa capacité, son volume et la qualité de l’eau qui s’y trouve. Il vérifie par ce biais qu’en utilisant l’eau de cette source, aucun écosystème ne sera mis en péril. En calculant le volume d’eau présent, il s’assure aussi que votre pompe à chaleur hydrothermique pourra fonctionner à long terme. Après tout cela, il vous indiquera la méthode de captage la plus adaptée à votre situation. Pour déterminer la méthode la plus qualitative, c’est-à-dire qui consommera le moins d’énergie et favorisera le COP de votre pompe à chaleur, il devra tenir compte de la situation de votre source d’eau et sa distance par rapport à votre logement. En dernier lieu, l’hydrologue vous indiquera les meilleurs emplacements possibles pour installer votre PAC eau-eau. L’isolation de votre logement sera aussi vérifiée. De cette façon, vous saurez si des travaux sont à réaliser avant la pose de votre pompe à chaleur hydrothermique pour améliorer son rendu. C’est aussi l’occasion pour faire installer un parquet chauffant ou revoir vos installations pour que votre matériel soit suffisamment efficace pour renforcer les effets de votre PAC eau-eau. Vous pourrez alors commencer vos démarches administratives.

Les démarches administratives

Maintenant que votre étude de faisabilité est faite, vous pouvez demander un devis aux entreprises de votre secteur pour installer votre pompe à chaleur hydrothermique. Pendant que ces derniers sont réalisés, dirigez-vous vers votre mairie. Cette dernière doit valider votre projet de manière à être sûr que cette installation et les méthodes de captages soient en accord avec les différents arrêtés municipaux et préfectoraux.

Si vous avez opté pour un captage vertical, une déclaration d’ouvrage auprès de la Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de L'Environnement sera aussi nécessaire. En effet, ce type de forage entre dans la catégorie des “forages à usage domestique” et doit donc être signalé au minimum un mois avant le début de vos travaux.

Selon les aides de l'État auxquelles vous pourriez être éligible, c’est aussi le moment pour commencer vos demandes. Les pompes à chaleur étant des dispositifs admis dans les travaux de la transition énergétique mise en place par le gouvernement, l'État peut, soit participer aux frais d’installation ou vous faire bénéficier d’un crédit d’impôt suite à l’installation. N’hésitez pas à vous renseigner plus amplement.

Installation d’une PAC eau-eau : étape 2, le lancement des travaux

Vos démarches administratives sont faites, vous avez choisi votre pompe à chaleur hydrothermique et sa méthode de captage. Vous avez étudié les différents devis et choisi le professionnel qui sera responsable de votre installation. Bienvenue dans l’étape des travaux.

Vous vous en doutez déjà, mais nous préférons le rappeler, tout ne se fera pas en un jour. Selon l’ordre choisi par le professionnel qui vous accompagne dans cette étape décisive pour le calendrier des travaux, vous ne vivrez pas les choses de la même façon. 3 étapes se distingueront pourtant nettement. Il s’agit du forage, de l'enfouissement des tubes en polyéthylène, et l’installation et le raccordement de la pompe à chaleur hydrothermique elle-même.

Le forage sera réalisé pour tout captage vertical. Il s’agira de forer un ou deux puits selon la méthode que vous aurez choisie. En effet, si une méthode propose un fonctionnement en circuit fermé avec un seul puits, une seconde nécessite 2 puits. Le premier sert à pomper l’eau de votre source à une profondeur comprise entre 50 et 100 mètres de profondeur. Le second puits rejette l’eau utilisée environ 20 mètres en amont du premier puis. Vous évitez ainsi la perte de débit et réduisez l’impact de votre PAC eau-eau sur l’environnement. La méthode est plus onéreuse, mais plus écologique à long terme.

L’enfouissement des tubes en polyéthylène va demander beaucoup d’énergie. Des tranchées seront creusées dans votre terrain pour recevoir les tubes qui transporteront l’eau de votre point de captage à votre pompe à chaleur hydrothermique. Ne soyez pas surpris, ces tubes sont présentés sous formes de boucles. C’est tout à fait normal.

Votre pompe à chaleur en elle-même sera ensuite installée à l’endroit choisi pour un rendement optimal. Tous les raccordements seront mis en place puis votre installation sera enfin mise en service.

Installation d’une PAC eau-eau : étape 3, la mise en service

Les travaux touchent à leur fin et vous allez enfin pouvoir basculer vers le confort d’une pompe à chaleur hydrothermique pour votre chauffage en hiver. Si vous avez fait le choix d’une PAC eau-eau réversible, vous pourrez aussi vous rafraichir considérablement en été.

Lors de la mise en service de votre pompe à chaleur, les professionnels présents vérifieront avec soin chaque point crucial de votre installation. Ils s’assureront ainsi de son bon fonctionnement, de l’absence de fuites imprévues sur votre système. Toutes ces étapes sont normales et vous garantissent une tranquillité d’esprit durable. Quand tout sera validé, les premiers réglages pour la température de votre chauffage et la température de l’eau chaude sanitaire seront effectués. Vous n’aurez strictement rien à faire. Il vous suffira de prévoir le prochain rendez-vous pour l’entretien annuel de votre installation. Si, dans les jours qui suivent, vous avez le moindre doute concernant le fonctionnement de votre pompe à chaleur hydrothermique, n’hésitez pas à contacter votre installateur. Il est normal d’avoir des questions le temps de vous habituez à ce système. Vous pouvez maintenant profiter d’un chauffage économique et stable.

Article suivant