PAC air/eau, plus de performance et plus d’économies

7 octobre 2020
La pompe à chaleur air/eau est un système de chauffage basé sur l’aérothermie, au même titre que la pompe à chaleur air/air. Si leur principe de fonctionnement est très similaire, il existe cependant des différences notables entre les deux modèles. Mais une chose est sure : la PAC air/eau vous permettra de réaliser de jolies économies pour un confort thermique plus important. Cerise sur le gâteau, elle est écologique.

Comment fonctionne la pompe à chaleur air/eau ?

Les pompes à chaleur aérothermiques puisent l’énergie de l’air, qui est une ressource inépuisable, pour la transformer en chaleur. Là où la PAC air/air ne faisait que chauffer votre intérieur en « soufflant » l’air chaud, la pompe à chaleur air/eau chauffe l’eau d’un circuit ainsi que l’eau sanitaire. Elle est donc très intéressante puisqu’elle peut se greffer sur une installation de chauffage central déjà présente, comme nous verrons plus bas.

Techniquement, la PAC air/eau, tout comme la PAC air/air, aspire l’air extérieur pour récupérer l’énergie qu’elle transmet au fluide frigorigène qui s’évapore pour devenir de la vapeur haute pression, donc plus chaude. Une fois cette chaleur transmise à l’eau du circuit, le fluide redevient liquide et retourne prendre de la chaleur à la source extérieure, tout comme la PAC air/air.

Source : Fotolia.com

Performance de la pompe chaleur air/eau

Le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur est un critère à connaître avant l’achat. En effet, plus la PAC est performante plus vous ferez des économies. Mieux encore, ce coefficient détermine vos droits aux aides à l’installation. En effet, pour obtenir un crédit d’impôt, aujourd’hui remplacé par MaprimeRenov, il doit être au minimum de trois.

Pour mieux comprendre, le coefficient est calculé comme ceci :

Pour un nombre de kWh consommé, la pompe à chaleur génère un nombre de kWh de chauffage (Q). Par exemple, pour 1 KWh, la PAC restitue 3 KWh en chaleur.

Attention cependant. Les COP affichés ne sont pas toujours à prendre au pied de la lettre. En effet, ces calculs se basent sur des tests effectués dans des conditions qui ne reflètent pas toujours la réalité. Si la pompe à chaleur air/eau est très performante dans une fourchette de température, certaines régions où les hivers sont plus rigoureux peuvent faire mentir ces affirmations. Dans ces cas-là, mieux vaut avoir un chauffage en appoint pour palier la baisse de performance.

Les types de pompes à chaleur air/eau

Les pompes à chaleur air/eau existent en deux modèles différents :

  • Les PAC air/eau monobloc ;
  • Les PAC air/eau bi-bloc.

Les pompes à chaleur monobloc sont composées d’une unité extérieure, tandis que les bi-blocs intègrent une unité extérieure et une intérieure. Ces dernières sont plus performantes et ont l’avantage de ne pas geler durant l’hiver. En revanche, elles sont plus chères et demandent un installateur spécialisé.

Quels radiateurs et chaudières pour une pompe à chaleur air/eau ?

Un des gros atouts de cette PAC, c’est que vous pouvez l’installer quel que soit votre système de chauffage. Voici les possibilités qui s’offrent à vous en fonction de votre équipement actuel.

Pompe à chaleur en relève de chaudière ou pompe à chaleur hybride ?

Si vous vivez dans une région froide et que vous avez déjà une chaudière, cette dernière prendra la relève lorsque les températures seront trop basses et que la pompe à chaleur sera moins performante. C’est la solution la plus simple pour les habitations déjà construites ou anciennes. Dans un logement en construction, il y a encore mieux : la pompe à chaleur hybride. Cela nécessite une pompe à chaleur qui sera couplée à une chaudière à condensation. Un système intelligent choisira sur quoi prendre la chaleur en fonction des conditions climatiques, mettant à profit le système le plus performant devant une situation donnée.

Radiateurs haute ou basse température ?

La pompe à chaleur air/eau, il y a encore quelques années, n’acceptait que les radiateurs basse température, ainsi que les planchers chauffants. Ces derniers sont d’ailleurs très avantageux, tant au niveau du confort thermique -en diffusant une chaleur douce et constante- et aérien -ils ne dessèchent pas l’air-. Ils sont également très économes et permettent de faire baisser sa facture énergétique.

Toutefois, si vous possédez des radiateurs haute température et que vous ne souhaitez ou ne pouvez pas en changer, il faudra alors opter pour une pompe à chaleur haute température. Attention, si vous allez réaliser des économies en travaux, le coût énergétique de cette dernière sera aussi plus grand.

La pompe à chaleur air/eau est-elle réversible ?

Bonne nouvelle pour ceux qui craignent les chaleurs torrides de nos étés caniculaires. La PAC air/eau est réversible. En somme, dès que les beaux jours reviennent, vous allez pourvoir bénéficier des avantages de la climatisation en inversant le circuit. Cela va amoindrir les coûts d’une climatisation ou venir en renfort dans les régions les plus chaudes.

Installation d’une pompe à chaleur air/eau

Comme pour la PAC air/air, l’installation est très simple. Vous devez juste disposer d’assez de place en extérieur et éviter la proximité des fenêtres à cause du bruit. Veillez également à choisir un installateur professionnel pour trois raisons :

  • Un professionnel saura vous guider et orienter vos choix en fonction de vos besoins et de votre habitation.
  • Vous aurez le droit aux aides financières, qu’il n’est pas possible d’avoir sans avoir recours à lui.
  • Certains modèles nécessitent un professionnel spécialisé. C’est le cas de la PAC air/eau bi-bloc.

Maintenant que vous savez presque tout sur la pompe à chaleur air/eau, à vous de choisir la meilleure option pour votre logement. Si vous souhaitez passer à la prochaine étape, nous vous invitons à faire une demande de devis gratuite à travers nos formulaires. Nous nous ferons un plaisir de vous mettre en lien avec les meilleurs professionnels certifiés. Si vous avez besoin de plus d'informations, vous pouvez également découvrir plus d'articles autour de ce sujet en parcourant ce site web.

Article suivant